Evaluation

Cette randonnée est-elle faite pour moi?

Vous avez confirmé depuis un certain temps déjà votre participation à une randonnée en montagne. Voilà que vos amis veulent emprunter un itinéraire bien plus exigeant en terrain alpin. Vous connaissez déjà cette randonnée pour l’avoir faite il y a dix ans, mais vous étiez alors en meilleure forme physique, ce qui vous inquiète. Pareille appréhension est à prendre au sérieux. En effet, il faut toujours commencer une randonnée avec un bon sentiment.

Dépasser ses limites augmente le risque d’accident et limite le plaisir. Les chemins de montagne (balisés en blanc-rouge-blanc) peuvent être raides, étroits et exposés. Pour les emprunter, il faut avoir le pied sûr. Portez un regard réaliste sur vos capacités momentanées et adaptez votre planning en conséquence.

  • Vous sentez-vous en bonne forme physique aujourd’hui? Et par rapport à hier, à la semaine dernière, à l’an passé?
  • Où vous situez-vous techniquement? Avez-vous toujours le pied sûr?
  • Etes-vous stressé dans la vie quotidienne? Etiez-vous récemment malade? Avez-vous des soucis?
  • Est-ce l’une de vos premières randonnées en montagne cette année?
  • Comment vos compagnons de randonnée se sentent-ils physiquement? Quelles sont les capacités du participant le plus faible?

Pour qu’une randonnée en montagne soit moins exigeante, vous pouvez:

  •  la raccourcir (autre chemin de randonnée, remontée mécanique, etc.)
  •  diminuer la dénivelée
  •  opter pour un itinéraire alternatif afin d’éviter les passages difficiles
  •  faire de plus longues pauses ou répartir la randonnée sur deux jours en dormant en montagne
  •  randonner avec des personnes qui tiennent compte de vos besoins et prennent au sérieux vos doutes
  •  randonner sur des itinéraires bien desservis et peu isolés (remontées mécaniques, arrêts de car postal, restaurants et cabanes)
  •  opter d’emblée pour un itinéraire plus facile (p. ex. chemin de randonnée en lieu et place d’un chemin de montagne, itinéraire sans dénivelée au lieu d’un sommet à gravir, etc.)

Si vous randonnez en groupe, choisissez impérativement une randonnée qui convienne à tous.

Ne partez jamais seul pour une randonnée difficile.

  • En individuel, vous ne pouvez pas compter sur l’aide d’autrui en cas de situation critique. Ne partez donc jamais seul pour une randonnée exigeante que vous ne connaissez pas. Si vous aimez randonner seul, optez pour des itinéraires peu engagés et peu isolés. Signalez votre départ à une tierce personne et indiquez-lui votre itinéraire.
  • Si vous ne souhaitez pas randonner seul ou si vous voulez emprunter un itinéraire exigeant, joignez-vous à un groupe accompagné. Il est recommandé de faire appel à un guide de montagne pour les sorties d’alpinisme.